Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2008

Avant

Il l'avait rencontré, n'avait que d'yeux pour elle… 

Trop belle pour lui… sa fraîche bouche fraise

son vert iris perdu au loin…

Ses pieds, ses fines chevilles semblaient nus, 

effleuraient le sol sans jamais se poser. 

Ses pas la menait, poussée par le vent.

Elle était là, lui, sa tête se vide… ses mots définitifs 

ses phrases, des sentences jetés au silence.

Elle semblait indifférente. 

Lui… ne montrer ni son intérêt, ni son désir.

jouer le bel indifférent. 

Apres cette soiree chez des amis,

sa présence à ses côtés… métro

rester auprès d'elle…

avoir peur. Ne pas la brusquer.

sentir son parfum. la respirer.

La chaleur de ses jambes, le coussin de sa peau,

elle contre lui. leurs mains si proches…

Lui, n'aurait jamais osé. si seulement…

Seulement la raccompagner…

l'accompagner…

"tu ne m'emmènes pas chez toi?"

 

La pénombre protégeait leurs délices.

Elle, sa main, naufragée volontaire de son jean s'affairait.

Lui, ses doigts nomades posés, territoire d'aventure, 

l'entrebaillement cotonneux d'un slip humide… 

Elle, Ses cuisses s'ouvrent au plaisir d'être caressée.

Ils s'embrassent, se dévorent, se goûtent.

Un baiser timide, deux bouches se frôlent,

deux bouches fleurs téméraires.

Corps à corps empressé, le fait bander.

Elle le guide, l'invite…

Ils sont déjà de vieux amants.