Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2008

Montées de sève

Irradier
A bout de bras
porter la lanterne.
Allumer les torches
porter la lumière.
Contrer l'ombre
et la peur.

En promenade, ta courte jupe, rien dessous, je trousse. Ma main libre visite petit paradis. Un café, t'y caresse et mes doigts trouvent le chemin de ton bonheur… Un magasin, impatience d'une cabine d'essayage, nos reins en feu impatience de jouir de l'autre. Urgence de nos baisers. tu serre bien la base de ma tige, tes doigts coulissent ma peau et les miens cheminent en toi, ta langue deviens plus dure plus leste. tu me fait jouir, et ta main prisonniere de mon pantalon, lait tiède coule sur tes doigts, ton clito roule…


Illuminer
nos jours, nos nuits.
Rayonner
renaître, lutter.

se caresser dans un lieu public, ma main mouillée par ton plaisir et savourer ton extase et t'embrasser… oublier le monde autour de nous et désirer que tu me masturbe et me suce.

Ranimer les lumières
être désintéressé,
fraternel, sincère,
généreux…

Langues melées de salive, dansantes, bouches chaudes et douces, caresse tes seins, et chuchottis à l'oreille, ta main posée sur la bosse de mon jean. Bande en t'embrassant, tes doigts masqués par la table s'infiltrent par ma braguette et tes doigts caressant mon gland humide et gonflé de désir, et de l'autre tu caresse ton clitoris, égoïsme… la table, mon corps fait écran au regard des autres, ta bouche me donne le diapason de ton plaisir, mon gland gonflé et tendu, tu le caresse comme ton clito, au même rythme, et je suis heureux de sentir que tu t'envole et je jailli entre tes doigts


se raccrocher au soleil
s'offrir des jours sucre candi
et retomber amoureux,
ne plus regarder en arriere
arrivera…

Caresser tes seins, t'embrasser, plaqué contre ton dos, doigts entre tes cuisses posés sur clito, bande fort, envi de s'enfoncer en toi, le glisse entre tes fesses, lentement, s'enfoncer et ressentir les vibrations qui t'exaltent, Baisers chauds et gourmands. En toi, ton anus me brûle et me ravi, lentement vais et viens, Toys caresse. T'agrippe et glisse sur ton ventre, ma main se pose sur la tienne et nos doigts s'emmelent. Sent glisser Toys. Nos langues s'enroulent. Accompagner Ton plaisir. Se couler en tes fesses, couler, contractions d'anus.

des jours ensoleillés
des jours de fièvres
des après midi, des petits matins
Irradier

un baiser braise et cendre, une caresse de glace sur ton astre, la somme de nos désirs s'additionne… se mutiplie comme un ciel et les galaxies, entre tes seins, ma voie lactée, par jets et par pluies. une caresse de feu sur ton astre.

de la vie.

Commentaires

Pas de doute, c'est le printemps ! hum un peu mouillé comme printemps, non? (rire)
C'était chouette à lire!

Écrit par : catherine | 07/05/2008

Et bien, voilà une semaine bien... heu, remplie

Écrit par : fbd | 09/05/2008

Que voilà une verte accumulation de mots qui font frétiller les ventres renaissants!
Encore.
bises
Arthi

Écrit par : Arthémisia | 11/05/2008

waouh, ....... ! encore encore !

Écrit par : Vallis | 11/05/2008

oui, retomber amoureux chaque jour de la même personne. J'adhère : )

Écrit par : Dana | 12/05/2008

La sève monte en moi, je l'ai écris aussi...... Ah Yoyo, c'est bien le printemps qui veut ça, j'y crois. Bon après midi.

Écrit par : elisabeth | 14/05/2008

beaujour
comme le printemps inspire...
j'ai moi aussi fait un p'tit début de poésie érotique (sur le blog paroles plurielles)
"l'on m"a dit que je pouvais faire mieux !"
maintenant que j'ai lu ton écrit
je pense effectivement que l'on peut faire
sans choquer !
bon WE à toi
et vive le printemps !

Écrit par : rsylvie | 17/05/2008

J'aime... un beau conte érotique... j'aime...
"L’érotisme est l’une des bases de la connaissance de soi, aussi indispensable que la poésie." Anaïs Nin

Écrit par : Maria-D | 17/05/2008

Toujours tes mots sensuels qui vont si bien à tes textes... ah !!! le printemps a du bon...

Bonne nuit yoyo.

Écrit par : Laudith | 18/05/2008

La vie, oui, se sentir en vie avec tout ces mots qui font monter l'envie..
papillonner le coeur léger et sentir le plaisir grimper..

Écrit par : Etinc'Elle | 22/05/2008

Toujours en forme, Yo!
Salut mon grand!

Écrit par : Bona | 22/05/2008

Ah.. retomber amoureux tout court....
Je rêve ....
Beau texte....

Écrit par : teberli, | 23/05/2008

Les commentaires sont fermés.