Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2008

Le moineau des filles

Ce reflet dans le miroir ne te montre pas.
Demain sera fait de mon ignorance.
je veux me livrer à l'astre solaire,
faire l'amour au vent et à la pluie.

le moineau des filles
dévale la ville…

Se brûler à ne pas se dire "je t'aime"
de peur de ne plus le penser un jour.
Alors "Toujours devient jamais".
Mes mains et mes baisers muets
se brisent.

l'été ne tient qu'à un fil
le beau temps dévale

Arrogance de tes baisers…
d'insaisissables reflets de toi
dévorent mon cœur.

le moineau des filles
dévale la ville…

Défilent les filles des villes
que l'on voudrais vêtues d'un fil.
Pour les moineaux des filles
le défi de vivre décore les cœurs.

Commentaires

faire l’amour au vent et à la pluie....
En voilà une merveilleuse déclaration de tendresse!
Qu’est-ce que çà peut faire si tu dis "je t’aime" aujourd’hui
puisque c’est aujourd’hui
et que demain n’est pas encore là..
Regarde comme le ciel est beau, regarde le soleil se décomposer à l’infini
et dans tes yeux les couleurs de l’été qui murmure, soupire, tourne, ondule,
ouvre tes mains et laisse tes baisers bavarder..

Écrit par : vallisnéria | 30/04/2008

Le moineau des filles, c'est joli mais .....C'est quoi? Ca se trouve où exactement ? (rire)

Écrit par : catherine | 30/04/2008

c'est ou ? c'est doux!

Écrit par : yoyostereo™ | 01/05/2008

des les premiers rayons de soleil les fantasmes sont de retour, c'est comme çc chez les vieux!!!

Écrit par : michèle | 02/05/2008

au fait excuse moi je ne voulais pas dire qu'on était des vieux vieux mais on est est comme même plus tout jeune juste dans la la tête, surtout pour moi je ne sais pas si c'est pareil pour toi, j'ai toujours l'impression d'avoir 20 ou 30 ans

Écrit par : michèle | 02/05/2008

Bonjour,
Je pense que les filles des villes vont maintenant s'habiller d'un fil, il fait si chaud...
Encore un joli poème qui "fait mouche".

Écrit par : elisabeth | 03/05/2008

c'est amusant, j'ai l'impression que tu as rajouté une strophe ..

Écrit par : vallisnéria | 05/05/2008

Oh, Michèle, on ne dit pas "comme même", on dit "quand même". Toi causer la France...

Écrit par : singe vert | 14/06/2008

Les commentaires sont fermés.