Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2007

le jardin des lys

Veille sur le jardin des lys
n'y laisse ni friches, ni ronces l'envahir
là où nos corps se tordent et où nos reins pulsent
les herbes nues en toutes saisons vertes,
nos peaux cernés sur le lierre,
tous les matins de la terre sont à toi
nos peaux recouvertes d'argile et de terre
féconde en ce jardin qui abrite nos ébats.
Veille sur le jardin des lys
n'y laisse ni friches, ni ronces l'envahir
là s'embrase, sous la poussée de mon vit
ta chaude antre acceuillant ma sève bouillante.
Que nos corps s'assemblent lys, rosiers
jouir de la fraîche rosée de ta bouche.

Commentaires

Whouha c'est joli tout plein!!

Écrit par : val | 05/09/2007

c'est le printemps chez toi, mignon tout plein...
là en ce moment c'est les chardons, alors c'est la couette doudou....
bises d'Azazel.

Écrit par : azazel | 05/09/2007

un bisou pour ta nuit

Écrit par : vallisneria | 05/09/2007

L'amour c'est naturel. Comme ton joli poëme. Une belle image.

Écrit par : nina de zio peppino | 06/09/2007

Ouah, je tombe à la renverse.... Excellent.
Bonne après midi yoyo.

Écrit par : elisabeth | 06/09/2007

Joliment dit et tout aussi joliment évoqué. L'amour est la plus belle chose au monde à laquelle on puisse prétendre et que l'on puisse revendiquer...

Écrit par : euqinorev | 07/09/2007

Ah ! toi aussi !
Champêtre va ^^

Écrit par : Plaiethore | 10/09/2007

Cela m'évoque plein de ballades florales .. se laisser aller par ce pollen envoutant .. n'est-ce pas le caviar des plaisirs ?

Écrit par : selig | 15/09/2007

Magnifique ... bisou en passant, mon ami :-)

Écrit par : dominique | 21/09/2007

Les commentaires sont fermés.