Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2007

ciné X

Au cinéma de mes nuits
elles le peuplent et sont à moi
au théatre de mes nuits
coule sperme et cyprine
dans les bouches assoiffées
surchauffe de corps
cœurs en surchauffe;
mes mots, les bleus de chauffe
glissent sur leurs lèvres
et ma pine glorieuse s'élève.
Au cinéma de mes nuits
je suis toujours disponible
pour un baiser et une caresse
au théatre de mes nuits
je me laisse attraper
mais, à la premiere robe qui passe
à la dérobée, je prends la fille
de l'air, et pffft je la souffle.

Commentaires

Un vrai paradisio ton cinéma...
Une autre séance maestro !

Écrit par : Pepita | 19/02/2007

hummm, rêves à partager :-)

Écrit par : Aude | 21/02/2007

poeme sensuel

Écrit par : monette | 21/02/2007

et la vidéo tua les salles de ciné pornos=))

Écrit par : anne | 21/02/2007

Toujours aussi coquin !
Sois sérieux deux minutes je recrute des volontaires pour signer une pétition qui devrait aider un enfant de six ans à pôuvoir se soigner . Merci d'avance !

Écrit par : Khate | 22/02/2007

J'aime toujours beaucoup cet humour et ce balancement des mots. A bientôt.

Écrit par : Marc | 28/02/2007

Les commentaires sont fermés.