Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2006

Faim de Loup

Je reste sur ma faim de Loup.
je reste sur ma faim… fin gourmet,
affamé ! et lorsque je pense être repu,
il me vient des envies, des désirs…
Je reste affamé de baisers, je reste insassiable…
je deviens un ogre, je devient un croque-mitaine.
La lenteur me manque… La douceur me manque
s'abandonner au temps d'aimer
aux mains d'une autre, se livrer ,
sans poser la limites du jamais ou du toujours.
Cents frontières, déployer ma ligne d'horizon
louvoyer comme un voyou, sans foi, ni loi.
Je reste sur ma faim de vous.

Commentaires

Si avec ça la brebis ne succombe pas...

Écrit par : Ephemeria | 26/10/2006

Miam :)

Écrit par : Mia | 26/10/2006

comment ne pas succomber!!!!!!!!
j"ai une fain de loup moi

tendrement vous

Écrit par : la délicieuce | 26/10/2006

êêêê bin ! ....quelle chance à partager !

Écrit par : Véron | 26/10/2006

Moi, j'aime le poème. Mais j'adooooore tes tags !!

Écrit par : Maddie | 26/10/2006

C'est pas mal parfois de rester sur sa faim... ;-)
J'ai eu un large sourire en lisant ton comm sur mon blog, car je savais que tu allais réagir, quand j'ai écrit j'ai pensé à toi. Méééééé non pas pensé à fôlatrer dans la montagne avec toi, mais à ton probable commentaire :-)))

Écrit par : Pralinette | 26/10/2006

c'est ainsi que la faim grandit ... bon app' :-))

Écrit par : wardazina | 26/10/2006

merci… tres honoré!

Écrit par : yoyostereo™ | 26/10/2006

OUI, les tags sont là pour nous faire rire de plus belle ! Je n'ai pas peur du loup...

Écrit par : elisabeth | 26/10/2006

Bon appétit:))) Mais quel texte! Toujours du talent à déccrire et à exprimer l'émotion...

Écrit par : Lynn | 27/10/2006

Miam!
Bravo! jolie texte

Écrit par : Maria | 27/10/2006

ça creuse!!

Écrit par : ulyssa | 27/10/2006

Aujourd'hui, il y a beaucoup de loups sur les blogs.
Bisous et bon week-end.
Marie

Écrit par : Marie | 27/10/2006

Le désir est un puits sans fond, alors à quoi cela servirait-il d'essayer de le combler?

Écrit par : Aude | 27/10/2006

Quand on n'est plus sur sa faim c'est mauvais signe, non?

Écrit par : zaza | 30/10/2006

Je reste sur ma faim, mais pas de mots.
Tel un ogre je dévore ces craquantes lignes
Bien à toi.

Écrit par : Ambroise | 02/11/2006

oui craquant en effet à croquer ,
bravo pour ta poésie io io !

Écrit par : if6 | 06/11/2006

Les commentaires sont fermés.