Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2006

Un classique, mais sans doute certains ne connaissait pas encore…

Un poeme a lire entre les lignes*
(lettre à A. De Musset)

Je suis très émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite.
Nous causerons en amis, franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde comme la plus étroite
amitié, en un mot la meilleure preuve
que vous puissiez rêver, puisque votre
âme est libre. Pensez que la solitude où j'ha-
bite est bien longue, bien dure et souvent
difficile. Ainsi en y songeant j'ai l'âme
grosse. Accourez donc vite et venez me la
faire oublier par l'amour où je veux me
mettre.

Georges Sand



*une ligne sur deux…

Commentaires

c'était une chaudasse la p'tite' George!!!!

Écrit par : anne | 27/08/2006

Merci de votre passage... mais il y a une suite...une réponse...tout aussi complexe. A bientôt de lire la suite sur ton site.

Écrit par : philco78 | 27/08/2006

je sais que cette façon d'écrire à un nom. Comme les douze pieds sont des alexandrin. Je l'ai oublié pouvez vous me le rappeler?
Cela dit, à faire c'est très difficile.
Anne:
Si tu l'avais rencontré qu'aurais-tu fais,
Bisous Anne

Écrit par : Geb | 27/08/2006

Toujours éffarée par ce discours directe et sans détour à part celui du style...

Écrit par : Aude | 27/08/2006

A relire cette lettre me fait toujours sourire... comme quoi les cérébrales ont les mots pour le dire de belles choses crues !

Écrit par : sandra | 28/08/2006

c 'est sur!!!!!!!

Écrit par : missparker | 28/08/2006

Toujours plaisant à relire.... comme quoi l'esprit humain à toujours de l'immagination quand il s'agit de passer outre les interdits...

Écrit par : Tina | 28/08/2006

Je me souvenais l'avoir déjà lu : je ne sais plus où [peut-être un ami, me rappelle pas]. S.a.n.s.c.o.m.m.e.n.t.a.i.r.e.s. ;-]

Écrit par : H.e.l.l.h.e.a.v.e.n. | 28/08/2006

excellent ! pas d'autres mots, une femme qui assume sont désir bien avant ce que l'on appelle la "libération" (mais en était-ce vraiment une ?)...

jouissons sans entraves !

Écrit par : sabine | 10/10/2006

Les commentaires sont fermés.