Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2006

Entrelacés

nus sans lacets, ni vêts, je baise ton duvet,
doux salin et ne me lasse de tes levres ourlées
d'une leste langue j'explore ta lagune,
et je lappe entre ces levres, délacée de son ecrin
l'opale sacrée de ta chair, esclave de ma bouche…
l'escale de ton cœur, où jamais de toi, rassasié,
enlacé contre ton cœur et tes seins
je fond de délice et je me coule en toi

Commentaires

joli poeme une fois de plus!!!
fait nous encooooore savourer tes mots

Écrit par : delicieuse | 03/03/2006

passe un bon week-end !!!

Écrit par : kylia | 03/03/2006

lire ces poèmes, même magnifique, me rendent toutes chose... ça me manque de vivre ça au jour le jour (oui je sais je raconte ma vie et tout le monde s'en fiche...)

Écrit par : chaaa | 04/03/2006

Comme toujours... des mots succulents!

Écrit par : cristina | 04/03/2006

en te relisant je trouve ca un peu chaud :)

Écrit par : kylia | 07/03/2006

eh! c'est l'hivers, faut bien cela! :-)

Écrit par : yoyostereo™ | 07/03/2006

merci de nous donner un peu de chaleur en cet hier si froid. :)

Écrit par : chaaa | 07/03/2006

merci de ton passage sur mon blog.
Compagnon de la plume,ta poèsie me touche.

Écrit par : Icare | 08/03/2006

ça donne très très envie...

Écrit par : Princesse Audrey | 29/04/2006

Les commentaires sont fermés.