Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2006

Incendie

tout l'été mon corps se jète contre le tien
jeté de lit, taie d'oreiller, draps de satin
toi, comme une île délicieuse, ou je voyage
sur tes seins, sur ton ventre ou je me délecte
de ta vulve blonde et de sa parfumée saveur
je voyage et malgré nos délits, nous sommes
innocents et nos sens sous ces cieux de lits
s'embrasent, et, l'incendie sous nos baisers
consume nos ailes

Commentaires

Qu'il fait chaud s'enlacer par ce vent glacé...
Merci pour le partage de ce délicieux péché qui rappelle que l'amour est si doux quand il y a passion emflamée !
J'aime beaucoup...

Écrit par : Ptibou | 28/02/2006

Au feu,les pompiers!!!
Très jolis mots, félicitations!

Écrit par : cristina | 01/03/2006

J'adhère. Il est drôlement beau, celui-là.

Écrit par : Sînziana | 02/03/2006

Les commentaires sont fermés.