Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2006

L'amie

si je me laissait bercer par ton souffle,
emporter par la lame de fond de mon âme
je pourrait te donner, comme homme naît des anges
mon âme mixe a nu ma vie à l"amour,
et a la douce heure que chantent mes poèmes
mes doigts te caressant et ma langue
ingérence du plaisir de ton plaisir
me glisser au creux de toi,
ne vouloir de toi que le froissement des draps
le velouté brasier de tes baisers
et ne dessiner que ton sourire
être dans tes rêves le temps d"un songe
un zephir t'effleurant et te déflorant
un souffle frais sur ta peau
une caresse apaisante

Commentaires

une fois de plus tu me fais rever avec ce joli poeme
il est tendre et sensuelle a la fois

Écrit par : moi | 30/01/2006

une fois de plus tu me fais rever avec ce joli poeme
il est tendre et sensuelle a la fois

Écrit par : moi | 30/01/2006

commr la si bien dis "moi", tu nous fait rêver. Encore s'il te plait!

Écrit par : chaaa | 03/02/2006

oh oui encoorreeeu!!

Écrit par : edwina barrocco | 07/02/2006

De bien jolis textes !

Écrit par : Gatito | 21/02/2006

Les commentaires sont fermés.