Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2015

Cœur vagabond

Le cœur vagabond
j'erre, je perds mon temps
J'attends nos correspondances
Mais pas trop.
Le cœur perdu
Je géolocalise mon âme
Ne trouvant plus le chemin.
Pourtant je sais où est
Mon cœur vagabond.
Droite ligne vers toi,
Il t'attends.
Mais pas trop.

Prendre ta main est difficile
Prendre ton cœur l'est aussi
Je pourrai prendre ta main
la garder
T'enlacer sans raisons
Se blottir
trouver la légèreté
Aimer tes yeux, ta bouche.
Prendre ta main est difficile.
Ne pas t'embrasser
est une folie.

Je n'ai d'yeux que pour toi,
dire que l'amour est aveugle
C'est ne pas te voir.
Je veux ta bouche
Je veux ton cœur
Tu m'offres ta joue
Tu me donnes ta main
Je veux ton corps
Ses vallées ses replis
Ses cicatrices et ses rides
Je veux ta bouche
Tes mots comme des baisers
Tes baisers comme une ivresse.
Je veux tes soupirs
Partager nos fievres.
Je veux te voir vieillir
là quand sont gris les jours
Les vouloir d'or fin.
D'amourami et l'amiamour
Jamais transi, juste dans la patience
Je veux regler mon cœur
À l'heureux exacte du tien.

Tu me dictais de si beaux jours
D'allégresse, de kermesse
Je t'offrais des billets
de trains pour l'été
D'insensés voyages en toi
De clairs sentiments
De claires journées
À nos solitudes, nul silences
A nos joies, nulle peurs
De cœurs tout chauds
À ces amours insolentes
Qui, Aiment si lentement
Ces si beaux jours.

mobile_picture

12:07 Publié dans poesie, poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.