Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2008

Maintes fois

On dirait que ces mains frippées
ont grattés la terre… des ongles sales
jusqu'aux cendres.
elles ont cherchés les racines
à la cîme des arbres.
elles ont hissées des corps malingres
mal nourris
peau couleur neige.
Elles ont redressés ces arbres tordus
soufflés par le vent
au beau milieu de tas et de tas de ferrailles
des pavés, des caillases et mise de boue…
Ces mains ; doigts et paumes tendues vers le ciel
réclamant seulement le droit d'être là demain.

22:46 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Me viennent à l'esprit les images de Paysages manufacturés. Dans une décharge, on y voit des enfants triant les déchets …
Film à voir, si on aime la photographie …

Écrit par : Sar@h | 29/03/2008

C'est le retour à la vie primitive.

(Je t'ai tagué sur mon blog pour que tu décrives ce qu'est l'optimisme)

Bonne journée.

Écrit par : elisabeth | 31/03/2008

Les commentaires sont fermés.