Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2006

Embrassez-moi

rien a dire sur le désir qui nous lie
ni sur le tendre et court espace où nos vies
se révèlent une relation privilégiée.
Notre cours de recréation, notre terrain de joie
nous unis et cet intermède ou je suis son ami.
elle est ce si doux leurre et je suis celui
dont le mâle à dit qu'il était un fruit du pêcher
alors je croque son amande
Je n'étais dans sa vie qu'un amour
né trop tard pour se donner, et mener nos vies
à notre guise, en ces interludes ou nous nous ébattons
à travers nos tentations, a chaque fois
je tente de lui donner ce que je ne peut donner
ce que je ne peut lui dire… ce bal mal mené
ou nos corps ont la pudeur de ne dire nos cœurs,
je ne peut que lui offrir liberté et baisers
j'ai cherché une vie, où le mal est absent…
et, ne sait l'essence des sens et ne sait la malice.
je lui dit embrassez-moi, je serait un dieu
je lui dit embrassez-moi, je ne desire rien d'autre
je lui dit que ses lèvres chaude me réchauffent.

Commentaires

Le disir l'amour nous devrions qualifier ça de deux autres sens fou.
Bizz
Vilaine fille!!!

Écrit par : Vilaine fille!!! | 12/04/2006

J'adorrrreeee !!!

BRAVO

steph

Écrit par : Stéphanie | 13/04/2006

ouiiii encore des bisous!

Écrit par : chaaa | 19/04/2006

Les commentaires sont fermés.