Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2005

Amant de l'ombre

des raies de lumlère zèbrent
à travers les persiennes ta peau
jetée sur le lit de la chambre,
ta raie me souri et l'envie vient.
Me souvient des amantes
persanes et des embrassades
moi, amant de l'ombre de ta touffe