Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2015

Envieux

Manque à nos soupirs
Un ciel bleu qui s'étire
De l'argent du petit jour
À la nuit azurée d'étoiles.
Pas lourds, pieds crottés
De boue, parfois je chûte
Me relève les vêtements tachés
De cette terre à laquelle je suis
Attachée, aimanté, l'amant.
Je regarde envieux les nuages.

23:15 Publié dans poesie, poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Un très beau poème sur les sensations que l'on peut avoir en accord avec la nature.

Écrit par : elisabeth | 24/06/2015

Les commentaires sont fermés.