Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2015

Boite

Mes mots égarés. déchirés
au fond d'une boite,
rafistolés de papiers crépons,
de rubans noués. dénoués.
Pourtant polis, patinés
tout simples, de tout cœur.
Chuchottés et criés
quand trop de silence.
Chantonnés de trop de joie.
Mes mots égarés, déchirés
au fond d'une boite.
Ne dire à personne…
secrets, obscurs,
parchemins courants
dévalant sentiers,
traçant des boulevards,
ne dire à personne
que pales secrets
pleine lumière,
de mots braisent le cœur
dès lors que je désire.

11:41 Publié dans poésie, poesie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.