Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2007

Papa

3aa301a881cef1a898b023c56be1ba05.jpg

Voici ma petite participation à cette expo… (le theme etant la photo de famille…) Quelques photos mise en scène par un triptyque et ce texte…


Mon père est un secret
scellé par son absence.

Fécamp, la mer que fuit ma mère,
à sa famille enlevée par ce père sans père...
Chemin des dames... son père sans père lui aussi.
Ma mère sans père que la mer a gardé.
Couturière, fille de capitaine,
qui ne retourna jamais à terre-neuve
Lui, Charpentier de navire, Maçon, Chef de chantiers
l’aristocratie ouvrière dont les enfants
ne seront jamais marins, ni capitaines...
le silence d’après guerre, l’exil
dans la banlieue rouge...

Mon père est un secret
scellé par son absence.
Sa noblesse se rétrécissait,
sa bonté discrète, ses paroles rares.

Mon père est un secret
scellé par son absence.

09:43 Publié dans Chronique | Lien permanent | Commentaires (12)

Commentaires

très émouvent...merci de partager

Écrit par : Stéphanie | 02/10/2007

Bravo Yoyostéréo, je te félicite beaucoup pour ce texte. Bises.

Écrit par : elisabeth | 02/10/2007

Non seulement très beau texte, mais montage très réussi !
Bises

Écrit par : gazelle | 02/10/2007

très bel hommage en effet, et un superbe montage photos ! bravo ! où était l'expo au fait ???

Écrit par : vallisneria | 02/10/2007

mon père ce héros au sourire si doux...
tes mots sont plein de tendresse et d'amour pour ce père.et avec les photos c'est un bel hommage.
bisous et bonne journée io.

Écrit par : if 6 | 03/10/2007

Joli souvenir . Mélancolique. O ne se lasse pas de nos parents.

Écrit par : nina de zio peppino | 03/10/2007

Chemin des dames...et des messieurs aussi...C'est très beau, cete absence racontée, et cette absence du père transgénérationelle.Bonne route Ô IO.

Écrit par : lilie de la mirlitantouille | 04/10/2007

un joli texte en effet!! et felicitations pour ton montage photos!!

bizzz

Écrit par : monette | 05/10/2007

Joli texte. Les notes sur le père et l'absence raisonnent toujours fortement. A bientôt

Écrit par : Marc | 07/10/2007

Salut io.
Tu m'agaces à m'arracher le cœur comme ça. Non mais c'est vrai, quoi !
En voilá des idées de venir me rappeller au quoitidien que l'absence est le meilleur terreau de la nostalgie, que cette absence se répète et se passe de génération en génération.
Toi, tu aurais tendance à ne rien faire comme tes prédecesseurs : tu me causes par ton journal. Tu convoques l'absence en t'en échappant pour toujours, tu as rompu le silence qui rime avec absence. Ça va aller loin comme ça ? Ah tu m'ferais chialer pout un peu.
Couillon, va !
Merci d'être là, justement.

Écrit par : Pascal | 08/10/2007

" Ma mère sans père" . Je n'ose même pas imaginer. Le contraire non plus.
Merci Io de nous faire réfléchir. Et frisonner aussi.
Bonne nuit.

Écrit par : Dana | 08/10/2007

Emouvant, beau, troublant...
Personnel, intime...
Don de toi...te livrer à nous...
ça me touche terriblement mais...tu le sais
Tendrement
Saphro

Écrit par : saphro | 11/10/2007

Les commentaires sont fermés.