Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2007

Rêve…

Je ne fait jamais de cauchemards et mmes rêves sont en general idylliques… genre je suis a la plage, l'eau est chaude, il fait beau…
là, non… ce matin je me reveille je suis perplexe… pas impressionné du tout par ce rêve qui est horrible, mais perplexe par ce qu'il raconte et que je n'interprête absolument pas…
Julia, une collegue sympathique doit me rejoindre, je part donc avant elle… J'arrive tres tres tôt le matin genre 4-5 h du mat… je vais dans son bureau car j'ai besoin d'un truc et comme je ne me souviens plus de quoi, je prends en prevision, un post-it, un stylo et un gros feutre noir. Un type arrive - genre premier de la classe, je ne le connais pas, je pense que c'est un stagiaire… au bout de quelque seconde je crois le reconnaitre vaguement… Arrive le patron, sensasion desagreable, je me dis qu'il va penser que vu à l'heure a laquelle j'arrive (normalement j'arrive vers 9h30, là il est tout de même 4h, il pense que je suis venu pour voler des trucs…
Je suis toujours au boulot, mais dans des allées d'entrepot - au lieu de l'agence de pub ou je bosse - j'escalade peniblement un rocher; et je prends en bouche une sorte de cotelette pour la manger, mais celle ci se revele vivante, je veux la recracher, mais impossible de ma bouche coule sans arrêt du sang… j'ai beau cracher je ne m'en debarasse pas…
Un peu comme mon rêve récurrent de poils-fils que j'ai dans le fin fond de ma gorge et que j'essaie d'extirper, je tire, je tire et mes doigts tirent des fils (des poils?) qui n'en finissent pas de sortir du fond de ma gorge…
Je me reveille… fin du rêve…
l'autre nuit je rêvais que mon fils se baignait dans un torrent, comme moi je le faisait a La bourboule, un merveilleux souvenir pour moi - dans la Dordogne, là une gigantesque vague arive et l'emporte, et je ne peux rien faire…
depuis un mois, je ne cesse de croiser des "signes" je suis relativement sceptique vis a vis des signes , je ne veux surtout pas y mettre une attention, mais ils sont trop répétitifs pour que je n'y prête pas attention, il y a surement une lecture a en faire dans mon inconscient que je suis incapable de faire.

Commentaires

tes rêves sont aussi décousus que les miens, amalgames anarchiques de tous les évènements de la journée. Je connais moi aussi les fils à sortir....j'en tire des kilomètres sans jamais en voir le bout, et je tire et je tire...c'est affolant ce que j'ai pu en dérouler depuis tout ce temps. Je tire aussi inlassablement ce "carambar" qui me colle aux dents et qui ferme la bouche me condamnant ..au silence ? A l'étouffement ? Je ne sais toujours pas...
Si les rêves semblent décousus, chaque élément y a sa raison d'être et rêver permet l'équilibre en faisant ce ménage indispensable du fait de notre course quotidienne après mille choses. Le rêve : l'antistress libérateur où tout est permis...Je déteste quand je ne rêve pas : il me manque quelquechose : mon histoire à moi, celle que mon cerveau m'a inventé, rien que pour moi...J'ai longtemps cherché si mes rêves annonçaient quelquechoses, s'ils étaient en fait prémonitoires : je reste maintenant persuadée qu'ils ne sont que la synthèse bien fantaisiste de faits passés, une sorte de mémoire morte de mon hier...
Bisou à toi

Écrit par : saphro | 09/07/2007

Parfois dans le rêve ce qui compte ce n'est pas ce que l'on voit mais ce que l'on ressent. Que ressentais-tu quand tu étais dans ce rêve? On peut rêver de choses horribles et sentir des choses très positives et quand on se réveille on se dit que si cela nous arrivait dans la réalité on ne ressentirait pas cela et on se comporterait differemment. S'il y a une image importante elle peut-être très anodine dans ton rêve, un tout petit détail dans un coin, que tu n'as même pas pris la peine de noter.

Écrit par : enriqueta | 09/07/2007

Il y a des rèves qui sont troublants en effet.
Notre inconscient est un coquin et nous nargue ...
J'espère que tu arrivera à trouver une signification à ce rève étrange.

Val

Écrit par : val | 09/07/2007

Il se passe quelque chose d'étrange : le sentiment de ne jamais rêver. Il paraît que l'on rêve tous, sauf que je ne m'en souviens jamais. En revanche, je me souviens de mes cauchemars et généralement suis réveillée par eux, les méchants !

Donc pour me rattraper, je rêvasse la journée ! :))

Écrit par : koryfée | 09/07/2007

Je partage ce rêve récurrent de fils-poils au fond de la gorge qui étouffe et que l'on tire à l'infini sans que ça finisse... Je ne pensais pas que je pourrais partager ça avec quelqu'un un jour.
ça doit donc vouloir dire quelque chose. Mais quoi ??

Écrit par : euqinorev | 09/07/2007

Bonjour,
Alors là je ne saurais pas expliquer tes rêves. Si tu rêves du bureau c'est que tu as des préoccupations professionnelles.

Écrit par : elisabeth | 10/07/2007

C'est souvent lorsqu'on rêve que s'enclenche la fièvre créatrice, quelques soient les rêves...c'est peut-être un trop plein du subsconscient qui déborde...
@+

Écrit par : Swanie | 10/07/2007

la bourboule jeune, un fils, agence de pub un album d'hivers (a lad insane) ... j'arrête de vouloir savoir, ca ne sert a rien, c'est l'échange, le respect et la sincérité qui est émancipatrice ! je vais donc lire le blog et réagir en attendant une manifestation de toi sur le mien ! mais pourquoi mon blog ! comment y es tu arrivé ? ca c interessant et drole surement ! bref, moi je profite de la cité phocéenne et j'en ai pris la paresse, pas difficile sous le soleil et face à la mer, mais je me rends compte que c'est l'internet qui m'accroche je suis un petit insecte coincé dans la toile ! lol

Écrit par : le petit poisson | 31/07/2007

Les commentaires sont fermés.