Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2014

Dire


De pouvoir dire tes sous bois
d'humus et de lierres
De pouvoir s'étendre
sur les feuilles humides
Pouvoir te le dire.
S'oublier de ces gris ciels,
de ces vermines d'hivers,
s'aimer dans les sous bois.
Inventer des lendemains
où la pluie ne tombera,
où je déposerai mes larmes.
De pouvoir dire tes sous bois
ombragés été tiède et chaud,
pouvoir se souvenirs longtemps
d'alitées d'excessives paresses
chairs à nos corps délices.
De buissons d'abandons
d'étreintes en taillis
Pouvoir dire nos sous bois.

12:09 Publié dans poesie, poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.